Rezension über:

Patricia Curd / Daniel W. Graham (eds.): The Oxford Handbook of Presocratic Philosophy, Oxford: Oxford University Press 2008, XII + 588 S., ISBN 978-0-19-514687-5, GBP 87,00
Inhaltsverzeichnis dieses Buches
Buch im KVK suchen

Rezension von:
Tiziano Dorandi
Centre J. Pépin, Centre National de la Recherche Scientifique, Villejuif
Redaktionelle Betreuung:
Matthias Haake
Empfohlene Zitierweise:
Tiziano Dorandi: Rezension von: Patricia Curd / Daniel W. Graham (eds.): The Oxford Handbook of Presocratic Philosophy, Oxford: Oxford University Press 2008, in: sehepunkte 9 (2009), Nr. 10 [15.10.2009], URL: http://www.sehepunkte.de
/2009/10/16783.html


Bitte geben Sie beim Zitieren dieser Rezension die exakte URL und das Datum Ihres Besuchs dieser Online-Adresse an.

Patricia Curd / Daniel W. Graham (eds.): The Oxford Handbook of Presocratic Philosophy

Textgröße: A A A

Les études consacrées aux philosophes présocratiques sont de plus en plus nombreuses: monographies sur tel ou tel philosophe, recueils des fragments d'un ou plusieurs penseurs accompagnés souvent d'une traduction et de notes, sinon d'un commentaire, traductions en différentes langues modernes, collections d'articles ou actes de colloques, manuels et introductions se suivent et enrichissent les bibliothèques des savants intéressés par la philosophie antique.

"The Oxford Handbook of Presocratic Philosophy" publié sous la direction de Patricia Curd et Daniel W. Graham s'ajoute honorablement à la liste des manuels consacrés à la philosophie présocratique et fait pendant à "The Cambridge Companion to Early Greek Philosophy" édité par Anthony A. Long (Cambridge 1999). Si le but est le même et si plusieurs auteurs ont contribué à l'un et à l'autre volume, le contenu et la structure des deux ouvrages sont tout à fait différents, contribuant ainsi à élargir notre connaissance de la pensée des Présocratiques.

Le volume de Curd et Graham se décline en quatre parties: Part I Background; Part II Figures and Movements; Part III Topics, et Part IV Reception.

Je voudrais attirer l'attention, en particulier, sur les deux articles de la première partie, l'un consacré à la présentation des sources de la philosophie présocratique (David Runia) et le deuxième à la préhistoire de la pensée présocratique dans un contexte orientalisant (Walter Burkert), sujet dont l'importance pour la compréhension de la philosophie et de la littérature grecques n'est pas négligeable.

Les articles de la deuxième partie sont consacrés aux figures majeures de la philosophie présocratique: les Milésiens, Xénophane, Héraclite, Parménide, Anaxagore, Empédocle, les Pythagoriciens, les Éléates, les Atomistes (en particulier, Leucippe), Diogène d'Apollonie et les Sophistes. Il ne s'agit pas de présentations systématiques qui prennent en compte tous les aspects et problèmes de ces philosophes ou écoles philosophiques, mais plutôt d'interprétations et de lectures souvent assez personnelles des fragments conservés. Par exemple, White examine les théories scientifiques et astronomiques de Thalès, Anaximandre et Anaximène de Milet, tandis que Mourelatos s'arrête spécifiquement sur la "cloud astro-physics" (l'analyse et l'explication de tous les phénomènes célestes et météorologiques en terme de nuées) de Xénophane; Sedley discute des origines éléates de l'atomisme à partir d'une lecture personnelle et fort intéressante du chapitre 2 du premier livre du "De generatione et corruptione" d'Aristote. L'attention pour des questions 'historiques' est plutôt limitée, mais on peut signaler les pages de Huffman sur les Pythagoriciens et celles de Graham sur la figure encore mystérieuse de Leucippe.

Venons-en à la troisième partie, consacrée aux topiques de la philosophie présocratique: le rapports assez étroits et significatifs entre philosophie et médecine (van der Eijk); les cosmologies des Présocratiques (Wright); les théories de la causalité (Hankinson) et de la connaissance (Lesher); les idées théologiques (Robinson).

La quatrième partie, enfin, se décline en deux articles, le premier desquels offre une relecture innovante du témoignage d'Aristote sur les Présocratiques (Michael Frede).

Chaque chapitre est accompagné d'un riche apparat de notes ainsi que d'une bibliographie.

Les quatre sections centrales du volume sont précédées d'une liste des abréviations (vii) et des collaborateurs (ix-xii); l'introduction (3-23), signée par Curd et Graham, ne se limite pas à une exposition succincte des principes qui ont inspiré la réalisation du volume ("This volume collects essays on the Presocratics that are aimed at both specialists and upper-level students of the field of Greek philosophy [...] We have encouraged the contributors to branch out and make new contributions to the field, to argue their own views; thus the reader will find disagreements between authors and arguments both for and against certain interpretations [...] It is hoped that in these essays, a reader can find some of the best and latest work on Presocratics thought, giving a picture of the state of Presocratic studies today and also setting problems for future scholarly work", 4), et des vingt articles qu'il contient, mais elle présente aussi une esquisse historique des interprétations des Présocratiques de l'Antiquité au Moyen Âge et à la Renaissance, et jusqu'à l'époque moderne et contemporaine ("The Historiography of Presocratics Philosophy", 9-21).

Il n'y a pas de bibliographie générale (le lecteur se reportera donc aux biographies à la fin de chaque chapitre), mais le volume est agrémenté de deux index: un index des passages cités (555-572) et un index général (573-588).

Le titre du livre "The Oxford Handbook of Presocratic Philosophy", imposé par la collection dont il fait partie, est réductif par rapport à la complexité et à la richesse du volume, que l'on découvre peu à peu avec satisfaction en lisant l'un après l'autre les vingt articles qui le composent.

En voici une liste complète: David T. Runia: The Sources for Presocratic Philosophy, 27-54; Walter Burkert: Prehistory of Presocratic Philosphy in an Orientalizing Context, 55-85; Stephen A. White: Milesian Measures. Time, Space, and Matter, 89-133; Alexander P. D. Mourelatos: The Cloud-Astrophysics of Xenophanes and Ionian Material Monism, 134-168; Daniel W. Graham: Heraclitus. Flux, Order, and Knowledge, 169-188; Richard D. McKirahan: Signs and Arguments in Parmenides B8, 189-229; Patricia Curd: Anaxagoras and the Theory of Everything, 230-249; Oliver Primavesi: Empedocles. Physical and Mythical Divinity, 250-283; Carl Huffman: Two Problems in Pythagoreanism, 284-304; David Sedley: Atomism's Eleatic Roots, 305-312; Daniel W. Graham: Leucippus's Atomism, 333-352; Andre Laks: Speculating about Diogenes of Apollonia, 353-364; Michael Gagarin / Paul Woodruff: The Sophists, 365-382; Philip van der Eijk: The Role of Medicine in the Formation of Early Greek Thought, 385-412; Maureen R. Wright: Presocratic Cosmologies, 413-433; Robert J. Hankinson: Reason, Cause, and Explanation in Presocratic Philosophy, 434-457; James H. Lesher: The Humanizing of Knowledge in Presocratic Thought, 458-484; Thomas M. Robinson: Presocratic Theology, 485-498; Michael Frede: Aristotle's Account of the Origins of Philosophy, 501-529; John Palmer: Classical Representations and Use of the Presocratics, 530-554.

Tiziano Dorandi